29 mai 2008

Rishikech...see you Baba

Lundi 28 Avril 2008

On commence a vous ecrire du bordel d’un train indien nous menant a notre prochaine destination...24h30 d’un trajet indescriptible...mais on essaiera de vous raconter la prochaine fois.

O
n vous avait donc laisse a Haridwar. Le temps d’aller a la station de bus, de prendre le bus pour Rishikech qui part tout de suite (deux places pres du chauffeur, les meilleures pour profiter de ce manege a sensation!) conduite egale a l’annee derniere, c’est a dire sportive et inconsciente !!??

DSC00302

DSC00300

DSC00303
oui, oui, on roule a gauche, la il n'aura pas le temps de se rabattre!

Arrives a Rishikech centre, autorickshaw pour 3km menant au “quartier’ des ashrams divise en deux. Arret au 1er pont sur le Gange, partie la plus calme que nous preferons.

DSC00304

DSC00305

DSC00306

On se prepare a voir “Baba”, un homme d’une soixantaine d’annees avec qui on a sympathise l’annee derniere. On lui avait envoye ses photos, il nous avait repondu et on a mis des mois a lui reecrire et lui envoyer 20 euros car il est malade et a besoin d’argent pour se soigner. On branche la camera pour filmer l’instant et profiter de sa reaction. Il n’est pas a l’endroit habituel. On montre sa photo au vendeur qu’on reconnait
DSC00376  DSC00375|
photos prises l'annee derniere


-“Baba est parti!”
-“Ah oui, ou?”
-“Il est parti en fevrier” dit-il en nous montrant le ciel.
On a du mal a y croire tellement il exprime peu d’emotion. Triste nouvelle.
Un autre nous dira, de maniere aussi neutre que c’est la meme fin pour tout le monde et qu’en Inde apres 40ans, on est vieux.
Ca n’aurait rien change mais on se trouve un peu con d’avoir tant repousse notre reponse.

On retrouve une chambre face au Gange dans l’ashram de l’an passe; Sri Ved Niketan Ashram. La 73, on n’avait la 72 !!! Le vieux maitre de 102 ans est mort lui aussi cet hiver.


DSC00361

DSC00266

DSC00268

DSC00350

On est bien content de retrouver le calme de ce coin de Rishikech. Pas de voiture, quelques mobylettes arrivent a passer le pont pietonnier. Ici, les mendiants sont, avant tout des Saddhous. Il y en a partout, des plus crasseux et defonces au plus clean et respirant la spiritualite (le Saddhou ou Sannyasin est celui qui a renonce a toute attache materielle et ne vit que de mendicite. Il est aussi le seul a pouvoir fumer ouvertement dans la rue. Il y a toujours une bonne odeur d’herbe qui se degage de leur shilom!!)

DSC00352

DSC00313

DSC00259

DSC00254

Un nouveau Maitre semble diriger l’ashram et les cours semblent mieux organises. La chambre, d’une proprete indienne coute 250Rps et tous les cours sont gratuits.
6h30 meditation, 8h yoga, 10h30 lecture (en anglais, nous n’irons pas), 17h mantras, 17h30 yoga.
En 5 jours, nous avons participe a plusieurs d’entre eux. Ca donne envie de revenir, une quinzaine de jours nous permettraient d’etre dans un vrai rythme de travail. Il faudrait donc revenir? Severine dit: “Oui, mais il y a bien d’autres pays a visiter!”. Le tibet (il est sans doute trop tard), le Nepal, la Mongolie, le Vietnam sont dans nos esprits en ce moment.
Rishikech est pour nous une pause dans la folie indienne, on observe beucoup plus le travail spirituel hindouiste pratique dans les ashrams: yoga, meditation, pelerinnage des familles indiennes.

DSC00278

DSC00274

DSC00275  DSC00276
Avec ou sans sourire...euh sans dent !
DSC00322

DSC00317

DSC00357

Le bain dans le gange semble etre une des raisons majeures de leur venue et pour les residents de Rishikech est une pratique quotidienne, notamment pour les tres nombreux Saddhous qui dorment dehors sur les gaths (marches qui menent au Gange). On retrouvera ca a Benares. L’occidental sait intellectuellement que le Gange est un fleuve sacre, pour l’indien, ce n’est pas une riviere mais un Dieu feminin.
Comme il fait tres chaud, le bain sacre est presqu’agreable (l’eau est tres froide...les neiges de l’Himalaya ne sont pas loin)


DSC00327  DSC00328
DSC00330  DSC00331

En 1968, les Beatles sont venus a Rishikech suivre l’enseignement du Maharishi Mahesh Yogi au Swarg Ashram pendant un ou deux mois, il y composerent une partie des chansons de l’album blanc. L’ashram est abandonne depuis 1996, il est a 50metres d’ou on loge (on ne l’avait l’annee derniere). Il n’est pas franchement indique et la visite est informelle. On arrive a l’entree.
DSC00362

La grille est fermee, un indien arrive, c’est 50Rps par personne. On ne sait pas vraiment ce qu’il y a a voir. On se regarde, on y va ?
”Bon, alors 50rps pour vous deux” nous dit l’indien. Tout se negocie en Inde. Le 1er prix est rarement le bon, mieux vaut ne pas etre hermetique a la negoce meme si l’omn peut accepter le fait de payer un peu plus que les indiens.
On entre, on monte vers l’ashram, on decouvre un decor assez surrealiste de petites maisons rondes en galet au milieu de la vegetation.

DSC00334

On entend de la musique? On dirait une chanson des Beatles...pourtant on n’a pas fume. Le soleil tape-t-il un peu trop fort? On continue de monter. C’est bien une chanson des Beatles. On decouvre 6 occidentaux perches sur une des maisons entrain de chanter. Guitare et djembe.
DSC00333

DSC00336
“Nothing gonna change my world”, une chanson d’Harrison. Fernand reprend en choeur: “Jai guru deva om...” On monte avec eux pour une heure de Beatles. Un danois, un hollandais, 4 israeliens et les 2 petits frenchies qui parlent aussi mal anglais. On communique en chansons. On ne s’est jamais vu, on ne se reverra jamais, pas de prenom ni d’adresse echangee comme souvent en voyage, c’est l’instant qui compte.

Moment magique vu le contexte improbable!
DSC00339
DSC00338

Pour finir, une anecdote rigolote arrivee a Richikech qui se produit tout le temps et plusieurs fois par jour.
On rentrait a pied du pont Laksham jula a Ram Jula, un indien s’approche de nous l’air de rien. Sans plus de bonjour ou de formalite, il dit a Severine :
“C’est ton pere?” (evidemment, ce n’etait pas en francais, mais dans ma grande bonte, je vous ai fait la traduction?!) 
“ No, it’s my boyfriend, my old boyfriend” dit-elle avec cet humour qui ne la quitte jamais !!
On a meme appris a dire “marier” en hindi pour qu’ils comprennent vite et nous lachent un peu. “shadishouda”. L’indien n’en revient pas. Il tourne a droite et nous a gauche. “Allez, namaste mon gars!”. On marche a peine 5 mins et qui on retrouve sur le chemin?...notre petit indien qui fait semblant de regarder dans un arbre. Il se remet a cote de nous et sans plus de gene dit a Fernand: “Tu as quel age?” a Severine “Et toi?”
Ils ont vraiment du mal avec notre difference d’age mais c’est un peu normal vu qu’ici tu ne choisis pas ton mari, qu’en plus le divorce est interdit et que les femmes sont dependantes financierement de leur mari.Ca les depasse vraiment!! Quand Fernand dit qu’il a eu un fils avec une autre femme, ils disent: “Mais tu as combien de femmes?” “non mais pas en meme temps!!”.
Une chose sure, je n’echangerais pas ma place avec une indienne dit Severine et Fernand ne deviendra pas hindouiste.

On se retrouve plus tard... 

PS:

    DSC00381  DSC00386
    The famous Puja in Rishikech
   DSC00392  DSC00390

   DSC00372  DSC00365

  DSC00367  DSC00329
  Il y en a un des deux qui est entrain de faire pipi?!!
DSC00242
Apres le bain sacre, concours de tee shirt mouille
DSC00315  DSC00316
Le petit dejeuner de Fernand
DSC00360
Une cremation sur le Gange

Posté par lezarts à 14:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Rishikech...see you Baba

    Ram Ram !

    Chalut les coupains ! bah y va très bien ce blog ! toutes les semaines ya du nouveau ! ca fait toujours plaisir de suivre votre progression ! on pense à vous regulierement ! Bonne root ! à bientot ! bises de nous !
    PS si vous etes par ici debut aout, emir kusturica vient nous rendre visite a Gignac !! si Severine peut tenir debout une soiree entiere, elle sera pas decue !!!!!! biz ! kenavo !

    Posté par Gironico !, 03 mai 2008 à 14:35 | | Répondre
  • dans quoi ki boive

    Pendant que vous êtes chez les Indiens, pouvez demander si c'est un rituel, une tradition, un hasard s'ils boivent dans des gobelets en étain ou argent( désolé pour ma culture limité dans les alliages)
    est ce ça rend moins saoul, fou, sous, tout, hibou, genou, chou, coucou, genou

    des bisoux

    Posté par Pabo, 03 mai 2008 à 21:49 | | Répondre
  • salut mon frère et ma petite belle soeur

    je vous fais plein de bisous de notre civilisation. Comme d'hab j'en prend la tête les photos sont superbes et le commentaire un rêve domage pour baba vous n'avez pas eu le temps de le voir mais qui sais lui vous voit peut être. C'est comme ça.
    Plein de bonnes pensées vous accompagnes
    Faites attention à vous
    Velyne

    Posté par velyne, 05 mai 2008 à 07:35 | | Répondre
  • Quel voyage!!!

    Ca devait être pas mal la musique avec les touristes que vous avez rencontré.Il doit faire trés chaud en inde.
    A plus.
    Pascal.

    Posté par Pascal, 08 mai 2008 à 09:30 | | Répondre
Nouveau commentaire