27 mai 2009

Pokara

On part donc de Palpa.

Petite mise en jambes avec 5 km de bus pour nous descendre a la route principale pour Pokara.
DSC01256
Un bus est deja la, deja plein, on nous propose le toit.
" Ah non pas pour 6 h!!!"
Il nous trouve une place a l'interireur ou nous avons tenu 30 minutes : on est deux sur une place, enfin un strapontin glisse dans l'allee, bien colle a nos voisins...( d'ailleurs au Nepal, le contact physique est beaucoup plus frequent qu'en Inde...pas rare de voir une fermme s'adosser sur toi pour dormir) ajouter a cela les Nepalais qui un a un se mettent a vomir
"Ok, c'est bon, on le prend ton toit!".

DSC01078

DSC01080

On s'installe une place "confortable" avec nos sacs et nos couvertures et c'est parti pour le grand manege panoramique. Evidemment, presque 6h sur le toit au soleil c'etait fatigant mais quel plaisir pour les yeux!
Contents d'avoir vecu cette experience.

DSC01086

DSC01082


On a eu beau chanter " Don't worry, be happy!" rien y a fait,
la voisine de Fernand a fini par gerber elle aussi.

DSC01081

Arrivee a Pokara vers 14h non sans retard et sans changement de pneu sur la route!

DSC01083

DSC01090

Arrivee a Pokara vers 14h, on trouve facilement un hotel, le Jelly Fish en dehors de la zone touristique. 400 Rps avec salle de bain et vue sur le lac.

Nepal ou l"Inde depuis 30 ans.

DSC01103

DSC01129

Pokara est situe pres du PHEWA LAKE le plus grand lac du Nepal lui donnant un petit gout de station balneaire et rappelant Goa, Kho PEEPEE ou Ibiza...

DSC01171

DSC01163

DSC01166

Le long du lac sur4-5km ce n'est que succession de shops, de restaurants, d'hotels, d'agences touristiques, de changes et comme c'est une region de trecks, on trouve tout le necessaire pour la marche et la haute montagne...eh oui, car ici on est entoure de montagnes himalayennes de + de 7000 metres...mais c'est sans doute comme le Yeti, il faut le meriter pour le voir car on a toujours rien vu.En cette saison, une brume de chaleur les masque en permanence.


A Pokara, on peut y passer un certain temps a un rythme tranquilou mais ce n'est pas la vraie vie Nepalaise. On aimerait bien savoir ce que peut penser un nepalais d'un touriste qui depense en quelques heures ce qu'il gagne en 1 ou 2 mois (parapente 70$ (tenu par des francais), golf 35$, ULM, rafting, trecks...et depuis quelques annees, il faut payer le permis de treck 20 euros, argent qui ne profite pas aux locaux mais sans doute aux maoites qui sont majoritaires au gouvernement) d'ailleurs les problemes de terrorisme et de guerilla qui ont eu lieu jusqu'en 2006, on bien fait baisser le tourisme ( tout comme em Inde recemment avec l'attentat a la gare de Bombay)..d'ou un decalage entre le nombre de tourists et le nombre d'infrastructures.
Le principe de marginalite n'est pas le refus complet de la consommation mais de conserver son libre arbitre.

Etre la, pas en plein dedans plutot temoin mais actif quand meme.
Le plaisir n'est pas obligatoirement proportionnel au prix qu'on y met ( et de toutes facons, on n'a pas les moyens, les prix sont proches de chez nos)


Keskonafait?

Locations de velos (80Rps/jour), ballades sympathiques et ampoules sur les petites fesses fragiles de Fernand.

                        DSC01112k   

Location d'une barque (250Rps/jour...mieux que 200Rps la traversee)
5h du matin, traversee du lac  puis grimpette pour aller a World Peace Stupa pour le lever du soleil.


Bus local pour deux petits lacs voisins moins frequentes, le bus beaucoup moins cher que le taxi et plus pittoresque, ce n'est pas tant qu'il y a de la place, on fait monter les gens, c'est tant qu'il y a des gens, on trouve une place...c'est comme ca qu'on finit par monter sur les toits mais la, a cause d'un accident fraichement arrive, la police fait descendre tous les passagers du toit qui remontent le virage d'apres.

Le hasard s'amuse toujours a nous prouver qu'il n'existe pas : en sortant du cyber café ou nous avions passé 2 h a poster le dernier message du blog (rien que pour vous!), un jeune homme nous regarde avec insistance...c'est Jerome, un Suisse qu'on a croise a
Bangkok , il y a 4 ans!!!

Aujourd'hui le 4 avril, on vous ecrit de Katmandou ( petit dejeuner avec vue sur
 
la place Dubar Square ).

2 semaines de voyage nepalais, plein de decouvertes, de pensees, d'images, de reflexions dont on vous fera part plus tard.



Comme ecrit dans le guide, dans cette partie plus tranquille du lac, tu peux trouver de vieux routards qui connaissent le

Posté par lezarts à 00:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Pokara

    marginal consommateur

    C'est quoi dites la marginalité, être marginal ? ne sommes nous tous pas original, donc marginal ?
    Et comment on fait pour refuser de consommer ?
    même si on garde un sens critiqe et vous le prouvez ici en ce qui vous concerne, peut on vraiment s'extraire de toute forme de consommation ?
    I'm not sure, mais peut etre me trompe je ?

    Posté par pascal, 09 mai 2009 à 23:18 | | Répondre
  • bonjour

    bonjour,
    je troiuves votre blog vraiment très beau et avec de magnifiques photos !! je suis en deuxieme année de bts ventes et productions touristique et je dois fair un exposé sur l'inde et celà m'a aidé même si je penses qu'il me manque un ou deux petites choses...

    bonne continuation

    Posté par ninine5788, 27 février 2010 à 10:50 | | Répondre
Nouveau commentaire